Une compétition de VTT carbure à l’hydrogène

18 juin 2018

A l’occasion des Jeux Internationaux de la Jeunesse (JIJ), une compétition regroupant des lycéens issus de 27 pays qui s’est déroulée à Vesoul du 12 au 15 juin 2018, H2SYS a été sollicité pour fournir l’alimentation électrique de l’épreuve de VTT. Cette épreuve, dans les bois du Plateau des Mille Etangs près de Melisey, a été alimentée entièrement par l’hydrogène, grâce à un générateur à pile à hydrogène, développé par H2SYS.

Retour sur une grande première pour l’utilisation de l’hydrogène pour les besoins de l’événementiel.

  • Une épreuve « 100% nature »:

Le site choisi pour l’épreuve de VTT se situe à proximité de la zone de la Praille, à quelques kilomètres de Melisey. De nombreux étangs jouxtent le parcours de l’épreuve, qui traverse les bois, pour permettre aux concurrents d’évoluer sur un parcours technique dans un décor naturel.

Pour l’organisation de l’épreuve, le poste de chronométrage a été installé aux milieux des bois, à proximité de l’étang Tessanne.

  • Un générateur électrique à hydrogène une solution adaptée aux besoins de l’événementiel:

En amont de l’épreuve, les organisateurs ont listé l’ensemble des équipements à alimenter: PC, écrans, imprimantes, sono, compresseurs, machines à café… et évalué un premier besoin à 9 kVA en additionnant l’ensemble des puissances de chacun des appareils. L’équipe technique d’H2SYS a analysé le cycle d’utilisation et appliqué un correctif avec une estimation de 4.5 kVA en pic d’utilisation et 1.2 kVA en puissance nominale. Ce différentiel s’explique car de nombreux appareils ont un pic de puissance au démarrage pendant une période de temps très courte, puis nécessitent que peu d’énergie par la suite: par exemple, une machine à café de 2.5 kW, ne consomme réellement cette puissance que pendant le temps de chauffe (< 1 min) et ne nécessite q’une centaine de Watts.

En plus de répondre spécifiquement à la puissance requise, les générateurs à hydrogène présentent l’avantage de délivrer une tension lissée, c’est à dire que le générateur fonctionne sans variation brutale de tension. Ceci s’explique notamment par la présence de batteries et de convertisseurs DC/AC spécifiques. Cette hybridation permet notamment d’éviter d’endommager les appareils électriques et informatiques.

En pleine forêt, un générateur hybride de 5 kW, équipé d’un pile à hydrogène de 1.2 kW a donc été installé.

  • Un générateur électrique silencieux et non polluant:

L’utilisation d’un groupe électrogène à hydrogène permet de produire de l’électricité silencieusement. Le générateur a donc été installé au plus près du poste de chronométrage, sans nécessité une installation ou un surveillance particulière. Lors des essais, la veille de l’épreuve, les organisateurs se sont d’ailleurs étonnés du générateur « pas de bruit et pourtant ça fonctionne ».

L’emploi de 2 bouteilles d’hydrogène pour toute la durée de l’épreuve a permis d’économiser près de 10L d’essence et a ainsi permis une baisse de 22.8 kg de Co2 sur le bilan carbone des JIJ.

 

groupe électrogène hydrogène