L’hydrogène s’invite à la Fête des Lumières

15 janvier 2020

La Fête des Lumières de Lyon, qui s’est déroulée a du 5 au 8 décembre a mis en lumière les sites patrimoniaux, les paysages et les quartiers de la ville.
Chaque soir, dès 19h (jeudi et dimanche) ou 20 h (vendredi et samedi), le centre de Lyon est redessiné et réinterprété par la lumière et l’imagination de concepteurs venus du monde entier à travers 65 scénographies qui utilisent la lumière aussi bien que la vidéo, le laser, les leds ou les créations sonores et les arts vivants.

Cette année, l’édition 2019 rend hommage à la nature et à l’écologie et en exclusivité, une œuvre sera entièrement alimentée par un groupe électrogène à hydrogène.

Order 200 entre harmonie et chaos …

Installée dans la Cour des Moirages, l’œuvre Order200 conçue par Emilien Guesnard, sera alimenté uniquement par une pile à hydrogène.
En précurseur, l’artiste à souhaiter mettre en avant dans son travail des solutions 0 émission qui pourront être déployées à grande échelle pour les prochaines éditions.

Concernant l’œuvre, Order200 se place comme un tableau hypnotisant composé de lignes de points lumineux qui se reflètent dans la brume.
Cette structure ouverte offre au regard du spectateur une plongée fascinante au cœur de l’installation. Associées à chaque lampe, des notes de musique génèrent une étrange partition lumineuse et sonore composée par Cédric Beron. Le croisement des lignes et des points lumineux troublés par la brume, crée un chaos dans cet espace clos. Order2OO évoque cette dualité entre ordre et désordre qui s’enchevêtrent de manière presque organique.

Pour découvrir l’oeuvre:

https://www.youtube.com/watch?v=mr_Wx2oVNfk

L’hydrogène solution d’alimentation électrique en centre urbain

Côté technique, H2SYS a mise en oeuvre l’alimentation électrique à partir d’une source d’hydrogène.
Pour ce projet, une pile à combustible, de type PEM à cathode ouverte refroidie par air, a été intégrée dans un générateur électrique pour convertir directement l’hydrogène en électricité (230 V monophasé).
Le tout a été intégré dans un appareil de type Boxhy d’une puissance de 5 kW et installé directement dans la tente technique. Ce choix a notamment permis de valoriser la partie thermique en exploitant la chaleur de la pile à combustible pour chauffer la tente de l’équipe pour la soirée.

Bilan:

Pour les 4 jours d’exploitation 2 bouteilles format B50 @ 200 bar ont suffit pour exploiter l’oeuvre artistique.

Cela a permis de produire environ 31 kWh électrique et d’économiser environ 18 kg de CO2. Merci BoXHY 🙂